Annonce choquante de Dan Evans. Le British no 2 et le World No 50 ont annoncé lors d’une conférence de presse au Queen’s Club qu’il a été controlé positif à la cocaïne le 24 avril lors du tournoi de Barcelone. «C’est une journée très difficile pour moi et je voulais venir ici en personne pour vous dire face à face», a commencé Evans. ‘ On m’a informé il y a quelques jours que j’ai était pris à un controle antidopage en avril, où j’ai été testé positivement la cocaïne. Il est vraiment important que vous sachiez que c’est arrivé en dehors de la compétition et dans un contexte totalement indépendant du tennis. J’ai commis une erreur et je dois y faire face “. «C’est un comportement inacceptable. J’ai laissé tomber beaucoup de gens, ma famille, mon entraîneur, mon équipe, mes sponsors, le tennis britannique et mes fans. Je ne peux que m’excuser profondément du fond du cœur. C’est une expérience extrêmement triste et humiliante.» Evans était dans la salle de presse pendant seulement 70 secondes, puis il est partie sans répondre aux questions des médias: «Je voudrais vous remercier pour votre soutien à ma carrière aujourd’hui pour les bons et les mauvais moments», a-t-il finalement ajouté.

Pour le moment, Evans écope d’une suspension provisoire qui débute le 26 juin. Pas de Wimbledon pour lui donc. S’il tombe sous le coup d’une infraction pour dopage (la cocaine est un produit interdit), il faut tout de même souligner que le joueur britannique a longtemps été connu pour ses folles soirées. La thèse de la prise récréative est donc crédible.