Après avoir atteint les quarts de finale à Brisbane la semaine dernière, le cinquième favori Alex de Minaur se qualifie pour la demi-finale à Sydney grâce à une victoire de 7-6 et 6-3 sur Jordan Thompson en un peu moins de deux heures . La semaine dernière à Brisbane, Alex n’avait perdu que six matchs contre un autre ressortissant de Sydney et son bon ami qui s’est beaucoup mieux battu aujourd’hui, surmontant un déficit pour atteindre le point de départ dans le premier set qui a duré plus d’une heure.

Les deux joueurs ont dû jouer contre sept points de rupture et nous avons enregistré sept interruptions au total, dont quatre pour Alex qui a effectué le coup crucial lors du huitième match du deuxième set pour conclure la victoire et éviter de passer plus de temps sur le terrain une nuit pluvieuse. A Sydney.

Le jeune homme avait déjà pris l’avantage au premier match en forçant une erreur de Thompson qui s’était cassé après le match suivant, suite à une erreur de coup droit de de Minaur. Ils ont tous deux eu besoin d’un peu de temps pour trouver la portée et Jordan a eu une autre pause dans la troisième partie lorsque son coup droit a atterri longtemps, manquant ainsi une occasion de revenir en arrière pour permettre à Alex de servir pour le set à 5-4.

Tout à coup, de Minaur a tiré un coup droit long pour se faire casser à 15 heures, prolongeant ainsi la manche qui a permis d’égaliser le match après deux bonnes prises des deux côtés et un court délai de pluie. En traînant 4-1, Alex passe à la vitesse supérieure pour remporter six points de suite et compléter le set avec un service gagnant après 71 minutes.

Ils ont échangé leurs pauses au début du deuxième set et ce sont de Minaur qui a eu le dessus dans les phases finales, tenant l’amour au septième match et se cassant à 15 dans le match suivant après une erreur du revers de Thompson, scellant ainsi l’accord grâce à à une autre erreur de revers de son rival au neuvième match de célébrer la victoire et la place en demi-finale.

Un jeune a réussi à atteindre le tour suivant, mais l’autre a dû mettre fin à sa course en quart de finale. Le vétéran italien Andreas Seppi a battu la tête de série Stefanos Tsitsipas 4-6, 6-4, 6-4 en deux heures et neuf minutes. minutes.

Stefanos a foudroyé 15 as et 7 doubles fautes, tentant son deuxième service pour se faire faillir deux fois sur cinq occasions qu’il a offertes à Seppi. De son côté, l’Italien n’a perdu que 22 points en 15 matches de service, battant six des sept points de pause pour franchir la ligne d’arrivée en premier avec une seule pause dans les phases finales du set décisif.

Le Grec a touché plus de gagnants, ce qui était prévu, mais il a aussi pulvérisé de nombreuses erreurs des deux ailes, incapable d’imposer ses tirs et de faire plus de dégâts au retour. Les deux hommes ont pris un départ solide, se détachant facilement en neuf matches de suite, avant que Stefanos ne marque une pause à 4-5 avec une attaque bien construite. Il reprenait l’avantage après 37 minutes et semblait bien pouvoir ramener la rencontre à la maison après le deuxième set.

Malgré tout, Seppi s’est bien battu malgré ce match de service qu’il a perdu, gardant le haut niveau du deuxième set lorsqu’il a brisé le tout premier match à la suite d’une erreur de coup droit de Tsitsipas. La première tête de série a réussi deux bons services lors du neuvième match pour sauver des points et il a eu une chance de revenir en arrière lors du prochain match en créant trois occasions sur le service de Seppi.

Un coup droit laissa tomber Tsitsipas au pire moment possible et Andreas effaça le déficit pour ramener le set à la maison avec un vainqueur en drop drop et en forçant un décideur. Là, il a économisé deux points d’arrivée lors de la huitième partie avec de bonnes frappes et il a été récompensé lors de la partie suivante quand il a battu Stefanos après une victoire de volée, obtenant la victoire avec une retenue à l’amour dans la partie 10 et restant sur le parcours du titre.

La 4ème tête de série, Gilles Simon, a atteint la demi-finale, comme à Pune la semaine dernière, après une victoire disputée de 7-5, 3-6 et 7-6 contre John Millman en deux heures et 42 minutes, surmontant ainsi un déficit de 6-5. le décideur de revenir en arrière et de remporter la victoire dans le tie-break.

Résultats trimestriels:

[8] Andreas Seppi (ITA) contre [1] Stefanos Tsitsipas (GRE) 4-6 6-4 6-4
[3] Diego Schwartzman (ARG) contre [Q] Yoshihito Nishioka (JPN) 6-1 3-6 7-6 (1)
[4] Gilles Simon (FRA) contre John Millman (AUS) 7-5 3-6 7-6 (3)
[5] Alex de Minaur (ARG) vs [WC] Jordan Thompson (AUS) 7-6 (4) 6-3
Share This