Beaucoup de personnes dans le monde du bodybuilding pensent que l’entraînement en résistance interfère avec la construction musculaire. Cette crainte, qui implique la perte de masse musculaire due aux exercices cardio, est-elle basée sur une vérité scientifique?

CONNEXES: Exercices d’équilibre fonctionnel

Les exercices de résistance et de force s’affrontent

Oui, c’est vrai: ces deux exercices peuvent s’affecter mutuellement. Cependant, cela ne se produit que s’ils sont mal combinés et s’ils ne sont pas correctement liés aux objectifs de l’entraînement. Un bodybuilder qui veut sculpter ses muscles abdominaux n’obtiendra pas les résultats escomptés s’il fait du cardio la moitié du temps. De la même manière, un coureur n’améliorera pas sa performance de manière significative s’il passe trop de temps à l’haltérophilie au gymnase.

Le défi dans le sport est de trouver un équilibre entre force et endurance. La seule façon de développer les deux est d’assurer une récupération adéquate entre chaque séance d’entraînement. En règle générale, vous ne devriez pas effectuer de musculation, comme lever des poids, si vos muscles sont déjà fatigués. Vous ne pourrez pas vous engager avec l’intensité requise pour un renforcement musculaire efficace. Lorsque vous soulevez des poids lourds, vous êtes plus susceptible de vous blesser car vos muscles stabilisateurs sont fatigués et ne seront pas aussi efficaces qu’ils le devraient. C’est pourquoi il est également important de participer à ces exercices dans le bon ordre.

Cardio réduit la masse musculaire?

Si vous apportez à votre corps une grande quantité de protéines, de glucides complexes et de graisses essentielles et un temps de récupération adéquat, l’entraînement en résistance ne réduira pas la masse musculaire. Au contraire, si cela est fait régulièrement et de la bonne manière, il favorise la croissance musculaire des manières suivantes:

CONNEXES: 6 choses à éviter après l’entraînement

• Le système cardiovasculaire fonctionne plus efficacement et la circulation musculaire s’améliore grâce à la croissance capillaire.

• L’oxygène et les nutriments sont transportés plus rapidement dans le corps et les déchets métaboliques sont expulsés plus rapidement.

• La résistance est meilleure et la récupération plus rapide, vous pouvez donc vous entraîner plus souvent et à des intensités plus élevées.

• La graisse corporelle est réduite.

Un programme d’entraînement combinant des exercices de cardio-training et de musculation peut entraîner une croissance musculaire supérieure à celle d’un programme qui ne fonctionne pas.

Selon Tommy R. Lundberg et son équipe de recherche suédoise, l’entraînement en résistance a une incidence sur la construction et la croissance musculaires. Dans une étude de 2013 publiée dans le Journal of Applied Physiology, il était indiqué que les deux exercices combinés généraient une croissance musculaire supérieure à celle de l’entraînement en force seul. Ces résultats ont également été confirmés par une étude menée en 2016 par Zuzanna Kazior avec la même équipe suédoise.

En conclusion: le cardio-training devrait faire partie de la musculation et aider à développer les muscles.

Share This