Dans une interview accordée à Paris Match, David Goffin a commenté la manière dont il gère les attentes maintenant qu’il fait partie de l’élite du tennis. L’année dernière, le Belge s’est classé parmi les 10 premiers du classement et a atteint un sommet en carrière au n ° 1.

7 après avoir atteint la finale du championnat ATP Finals, il perdrait finalement contre Grigor Dimitrov en trois sets. ” Je préfère être le 30ème (au classement mondial) et être heureux plutôt que d’être dans le top 10 et d’être triste” , a déclaré Goffin. «C’est ce qui n’est pas évident au tennis.

Chaque fois, nous allons au tribunal et la pression est un peu plus lourde à gérer. Il y a quelqu’un qui le vit mal et ils ne l’acceptent pas. J’oublie parfois le rôle que je peux avoir avec les gens. Je me souviendrai toujours de l’accueil que j’ai reçu en 2012 après avoir joué contre Roger Federer à Roland-Garros.

La nuit même, sur le chemin du retour, je me suis félicité. Goffin a également commenté le nouveau format de la Coupe Davis pendant la Coupe Davis: «Nous verrons. C’est un nouveau format. Nous devons nous qualifier pour les finales, puis nous verrons comment ça se passe.

Cela peut être une bonne ambiance, aussi. Bien sûr, nous essayons, avec la Belgique, nous essayons de faire de notre mieux. Mais ce sera une autre atmosphère. Je ne sais pas. Ce sera différent Différent, peut-être mieux, mais je ne sais pas. Nous verrons. Lorsque vous jouez même à l’extérieur, c’est quelque chose de spécial, comme ce soir avec la foule et l’atmosphère est différente. Lorsque vous devez traverser cette atmosphère, vous vous sentez à l’aise.

Quand vous êtes une petite équipe tous ensemble contre 20, 25 000 ou même moins, c’est quelque chose de spécial.
Bien sûr, ce genre de cravate va me manquer, chez moi et à l’extérieur, mais je ne sais pas. Je vous le dirai dans un an (souriant). ‘ A LIRE AUSSI: Rafael” nadal: les pires joueurs que david ferrer ont remport le titre du grand chelem>

Share This