Dans une récente interview accordée au Chicago Tribune, Roger Federer a expliqué les raisons pour lesquelles ils ont créé la Laver Cup et les différences entre cet événement et la Coupe Davis. “Je ne pense pas que vous puissiez (comparer )”, a déclaré Federer.

«Je veux dire, bien sûr que c’est un événement d’équipe, donc il y a des similitudes dans une certaine mesure, mais le fait d’avoir une nationalité différente dans la même équipe n’est pas vraiment ce que nous avons au tennis, c’est un événement de trois jours.

C’est rapide, et c’est quelque chose qui honore les grandes légendes du monde, dont Laver. Mais cela va au-delà de Rod Laver pour moi car, au tennis, nous n’avons pas beaucoup de plate-forme pour les joueurs retraités.

Ils commentent ou ils entraînent. Et je trouve ça assez décevant. La Laver Cup donne une tribune, comme (Bjorn) Borg / (John) McEnroe en tant que capitaines. Patrick McEnroe et Thomas Enqvist étant entraîneurs. Pour Laver Cup, l’idée était d’avoir différentes générations. Vous auriez donc de jeunes gars dans l’équipe qui pourraient côtoyer Rafa, Novak, moi-même, puis Bjorn Borg et John McEnroe. ‘ Dans l’intervalle, parlant au Telegraph, Federer a commenté ses possibilités de disputer la Coupe Davis 2019 en novembre: “Je n’ai encore parlé à personne.

Si Stan [Wawrinka] ne joue pas, vous devez vous poser une question sérieuse. Si je ne joue pas, Stan doit se poser la question. Je ne sais pas si Severin [Luthi] continue, alors essayons de tout comprendre, de les coller ensemble et nous verrons. LIRE AUSSI :” federer ne devrait plus jamais jouer sur terre battue andy roddick> .

Share This