La Wild Card australienne Kimberly Birrell cherche à faire correspondre son idole, le Grand Chelem de Samantha Stosur, alors qu’elle s’apprête à affronter Angelique Kerber au troisième tour. Elle pense que tout est possible quand elle prend le numéro 2 mondial. “Je suis définitivement allé à chaque match en croyant pouvoir gagner.

Tout peut arriver. Vous devez rêver grand “, a-t-elle déclaré. En parlant de Stosur, qui est aussi son mentor, Birrell a commenté: ” Je m’en souviens très bien. Nous étions nombreux à Queens Park, au centre de tennis.

Nous étions tous assis sur le canapé et sur grand écran. ” ” Je l’admire beaucoup. Elle est une personne formidable sur et en dehors du court. Elle a eu une carrière incroyable. Je suis très chanceux de avoir quelqu’un comme elle presque comme un mentor “. Ses parents ont également joué un rôle important dans sa carrière de tennis.

Les parents de Birrell, John et Ros, dirigent les tribunaux depuis 11 ans. “Je garde un très bon souvenir de Sam venu et passé Noël, entre autres choses, chaque fois qu’elle revenait sur la Gold Coast parce que ses parents vivaient toujours là-bas”, a déclaré Birrell.

“Elle sauterait toujours sur le terrain avec moi, les cinq dernières minutes de sa pratique. Je la regarderais. Maintenant, pour la côtoyer tout le temps, elle est une personne tellement géniale. J’ai tellement de chance.” LIRE AUSSI Lleyton” hewitt r aux affirmations de bernard tomic>

Share This