Les chefs de la fédération française de tennis ont, et sont, traversé un moment difficile. L’année dernière, Jean Fachassin a été congédié par la FFT pour avoir vendu des billets Roland Garros à un prix beaucoup plus élevé que les prix initialement annoncés et pour dépenser une énorme somme des revenus de la Fédération.

L’actuel président, Bernard Giudicelli a été condamné pour diffamation. Giudicelli devra payer une amende de 10 000 € pour diffamation envers l’ancien joueur de tennis français Gilles Moretton, plus 5 000 € pour dommages et 2 500 euros à son avocat.

Giudicelli avait déclaré publiquement qu’il n’était pas d’accord avec la candidature de Moretton pour la Ligue AURA française parce que ” il a été accusé d’être l’un de ces joueurs qui, en 2011, a vendu des billets à un prix dix fois plus élevé que l’original . ‘ Giudicelli a déjà fait appel de cette phrase, mais jusqu’à présent, Moretton a remporté le premier «round» et son avocat Alain Jakubowicz est tout sauf satisfait: «C’est dommage ce que Giudicelli a fait, espérons que la Fédération obtiendra sa juste conclusion à partir de cet accident». AUSSI LIRE : Chef de la Fédération française: «Nous avons besoin d’une culture gagnante» .

Share This