Le directeur du tournoi ABN Amro Rotterdam, Richard Krajicek, apprécie les nouvelles règles introduites lors de la finale de la nouvelle génération ATP à Milan. Krajicek pense que les sets joués au mieux de quatre sont bons pour le sport.

« L’environnement est plus excitant. Je ne vois que des avantages, mais beaucoup de joueurs n’en veulent pas et beaucoup de fans pensent que c’est trop éloigné du tennis traditionnel. Même à Wimbledon, un bris d’égalité sur 12, au cinquième set, a été introduit.

Donc, je ne veux pas dire que ces règles ne rejoindront jamais le Tour », a déclaré Krajicek à Telegraaf. Krajicek ne croit pas que la règle de non-publicité à deux points sera approuvée . «Je ne peux pas imaginer que cette règle le fera.

Les joueurs et la foule trouvent les longs matches comme une belle émotion. Regardez le match entre Roger Federer et Novak Djokovic (au Masters de Paris). Apprécies-tu encore? Selon Krajicek, « No-let règle peut bientôt rejoindre le Tour » : «Je vois un accord à ce sujet dans trois ou cinq ans.

Je m’attends à ce que les juges de ligne disparaissent également parce que le regard du faucon prévaut sur tout. Krajicek ne s’attend pas à des changements majeurs: «Ça va très bien maintenant, en particulier grâce à Federer, Nadal et Djokovic.

Mais si, dans cinq ans, personne ne peut réussir aussi bien qu’eux, vous devrez peut-être apporter des changements importants. Djokovic débutera la nouvelle saison au Qatar Exxon Mobil Open à Doha, Federer à la Hopman Cup et Nadal à Brisbane.

A LIRE AUSSI: Rafael” nadal: les pires joueurs que david ferrer ont remport le titre du grand chelem>

Share This