Lloyd Harris, originaire du Cap, était à peine classé parmi les 300 premiers au début de la saison 2018, trouvant la forme idéale dans la première partie de la saison après avoir remporté trois titres de Futures sur quatre finales .

En développant son service en armes puissantes, Lloyd a également montré tout son potentiel en tant que Challengers, remportant le titre à Lexington et atteignant une autre finale à Aptos la semaine suivante pour se retrouver dans le top 150 avant de se qualifier pour le premier Grand Chelem. à l’US Open.

Harris s’est qualifié pour le deuxième tour à Chengdu avant de conquérir un autre Challenger à Stockton, ce qui l’a poussé à la limite du top 100. Le Sud-Africain fera presque certainement partie du groupe d’élite dans les semaines à venir. Peut-être le fera-t-il déjà après l’Open d’Australie, battant Dustin Brown 6-1, 7-6 au dernier tour de qualification pour la place pour le deuxième Grand Chelem consécutif tournoi où il affrontera mardi un autre jeune joueur, Daniil Medvedev .

Le Russe est le favori de ce match, mais Lloyd aura sans doute ses chances s’il réussit à imposer son service en plein essor, se sentant prêt pour le test ultime contre le joueur qui a remporté le plus de victoires sur un court dur en 2018.

«Je me suis senti très bien tout au long du match contre Brown. Le premier set s’est passé en un clin d’œil, mais dans le second, le match a été marqué par de nombreux swings et de grands moments. Dustin est l’un des adversaires les plus difficiles, et j’ai donc dû rester calme et concentré, a déclaré Harris .

«Mon corps se sent bien, je suis confiant que je serai à 100% pour mon match de premier tour. Ce fut incroyable pour moi d’apporter un niveau de tennis aussi élevé à certains des plus gros tournois auxquels j’ai joué jusqu’à présent.

Je suis donc ravi de m’être qualifié et je cherche maintenant à franchir le prochain obstacle dans le tableau principal. ”

Share This