Lors de l’une de ses conférences de presse, Maria Sharapova a rappelé sa victoire en finale de la WTA en 2004 contre Serena Williams. La Russe n’avait que 17 ans et venait de remporter son premier titre de Grand Chelem à Wimbledon. «Eh bien, au départ, je ne pouvais pas croire que je faisais partie d’un domaine à ce stade de ma carrière», a admis Sharapova.

«Oui, j’étais à Los Angeles où je m’entraînais avec Robert depuis tant d’années. Pour moi, c’était comme un tournoi à domicile. Je me souviens des joueurs. C’était bien sûr un terrain très difficile, comme toujours. En parcourant juste le tirage au sort là-bas et ce que je ressentais et comment je jouais, j’ai aussi vu des clips, très inspirants. ‘ Sharapova a disputé la plus longue finale de l’histoire des Championnats contre Justine Henin en 2007.

De quoi se souvient-elle à propos de ce match? «Je me souviens d’avoir été incroyablement contrarié après cette finale. C’était l’une des rares fois où j’ai pensé qu’il m’avait fallu beaucoup de temps pour me rendre à la conférence de presse parce que j’étais vraiment contrarié.

Je parlais avec mon entraîneur et mon père à l’époque. Je suis vraiment tombé comme si je voulais tellement gagner ce match, parce que c’était l’un des matchs les plus physiques que j’ai jamais disputés. Oui, j’ai eu une rivalité très difficile avec Justine au début de ma carrière.

Jamais senti que j’avais beaucoup de chances contre elle à cause de son style de jeu. Petit à petit, j’ai senti que je m’améliorais beaucoup en jouant contre elle. C’était vraiment un peu un tournant. Ce match m’a vraiment inspiré pour l’Open d’Australie lorsque je l’ai affrontée et que j’ai gagné de manière assez convaincante. ‘ LIRE AUSSI: ‘ Roger” federer ne devrait plus jamais jouer sur terre battue andy roddick>

Share This