Dans une interview accordée à Il Corriere Della Sera, Maria Sharapova a de nouveau parlé de sa relation avec Serena Williams . La Russe a révélé une fois dans son livre “Unstoppable: My Life so far” que Serena l’intimidait et que dans le vestiaire après avoir remporté la finale de Wimbledon en 2004, Sharapova a beaucoup entendu pleurer Serena.

Je ne sais pas vraiment pourquoi cette chose passionne tant les journalistes … Moi et Serena sommes différents en tout: histoire, passé, style, attitude”, a admis le Russe . «Mais au final, nos objectifs en matière de tennis sont les mêmes et nous nous battons pour les atteindre.

J’ai toujours admiré le fait que Serena se réveille tous les matins dans l’espoir de s’améliorer ». Et Sharapova aussi . Nous sommes peut-être plus semblables que nous ne pouvons l’admettre. Sharapova a également commenté les différences entre son caractère sur le terrain et hors-cour: « Sur le terrain, je ne suis pas sexy, je l’admets.

Parce que je ne peux pas être ça: je serais dominé. Tu ferais mieux de me voir quand je choisissais l’arbre de Noël, pas froid du tout … Je sais qu’ils m’attirent comme une Sibérienne froide mais je te dis une chose: changer l’opinion des gens est un effort que je ne veux pas faire ‘ Comment voudrait-elle qu’on se souvienne d’elle dans dix ans? «J’ai toujours souhaité devenir populaire.

Avez-vous pensé que je l’avais fait? ‘, Rit Sharapova. Après Melbourne, elle se rendra en Europe pour jouer à l’Open de Saint-Pétersbourg. Elle fera une pause d’un mois et sera de retour pour concourir à Indian Wells. A LIRE AUSSI: Rafael” nadal: les pires joueurs que david ferrer ont remport le titre du grand chelem>

Share This