Dans une interview accordée au Huffington Post, Serena Williams , 23 fois lauréate du Grand Chelem, a commenté les violences subies par plusieurs femmes afro-américaines. «Aux États-Unis, une femme sur quatre subira des violences domestiques au cours de sa vie et, dans presque tous les cas, des abus financiers sont également commis », a déclaré Serena.

« Chaque fois que je dis ces statistiques à voix haute, cela me choque qu’une femme puisse être un ami, un membre de la famille, un collègue. Nous devons faire mieux et réduire ces chiffres. L’exploitation financière est l’une des formes les plus invisibles de la violence domestique.

Les agresseurs utilisent les finances comme une arme pour maintenir les victimes dans des relations toxiques et dangereuses ». Commentant sur la façon dont les Noirs ont été perçus dans le monde du tennis après soeurs Williams percée sur le Tour, DA Abrams, la diversité en chef et responsable de l’ inclusion de l’Association américaine de tennis, a déclaré: « Il y a une activité certainement plus diversifiée du point de vue ethnique depuis leur arrivée sur la scène.

Dans les tournois juniors aux niveaux supérieurs, ils sont plus diversifiés sur le plan ethnique que par le passé. ‘ Françoise Abanda du Canada a déclaré: «J’ai grandi en regardant les soeurs Williams. J’apprécie Vénus, qui joue depuis si longtemps et à un niveau élevé.

Ils ont de très gros jeux de pouvoir et le maximisent. ‘ Serena débutera sa nouvelle saison à la Hopman Cup à Perth et fera équipe avec Frances Tiafoe. A LIRE AUSSI: Rafael” nadal: les pires joueurs que david ferrer ont remport le titre du grand chelem>

Share This