Dans une colonne de l’ oncle et ancien entraîneur de El Pais Rafael Nadal , Toni a analysé en profondeur la saison 2018, avouant que les vétérans dominaient dans la plupart des grands tournois. ” Une fois encore, Roger Federer, Novak Djokovic et Rafael Nadal se sont divisés en quatre grands tournois de l’année et bon nombre des meilleurs tournois du calendrier”, a écrit Toni .

«Pour ces victoires et, évidemment, pour la grande qualité de son jeu, on se sent encore plus comme un amateur de tennis que leur retraite, quand elle viendra, laissera une salle vide à combler. La saison 2018 a débuté avec la victoire de Federer en Australie et s’est poursuivie avec une superbe saison sur terre battue de Rafael, qui s’est terminée avec son 11e titre de Roland-Garros.

Le niveau de jeu de mon neveu et les points accumulés jusqu’à ce moment-là vous ont fait penser qu’il atteindrait le classement numéro un en fin d’année, mais une fois de plus, ses blessures ne l’ont pas obligé à terminer la saison et à conserver la première position.

À la fin de la journée, on se souviendra de 2018 comme d’une reprise de Djokovic et de son retour à ce niveau auquel on s’était habitué il ya quelques années. Les lecteurs qui ont une bonne mémoire se souviendront de mes moins de doutes à ce sujet. J’ai toujours su que son retour ne dépendrait que de son désir de le faire.

Il a eu une seconde partie de l’année incroyable avec des victoires à Wimbledon, Cincinnati, New York et Shanghai. Et il a finalement remporté la plus haute place du classement », a conclu Toni, qui travaille à l’Académie Rafa Nadal de Majorque. A LIRE AUSSI: Rafael” nadal: les pires joueurs que david ferrer ont remport le titre du grand chelem>

Share This