Simona Halep a remporté sa 42e victoire pour remporter un deuxième titre de la Coupe Rogers à la fin du meilleur match WTA de la saison. Le n ° 1 mondial a vaincu Sloane Stephens, troisième tête de série, 7-6 (6) 3-6 6-4 dans une bataille à corps perdu comportant 15 interruptions de service.

La Roumaine est devenue le 12e joueur de l’ère ouverte à remporter plusieurs coupes Rogers après Evonne Goolagong, Regina Marsikova, Martina Navratilova, Chris Evert, Stefanie Graf, Arantxa Sánchez Vicario, Monica Seles, Martina Hingis, Amélie Mauresmo, Justine Henin et Serena Williams. .

Selon Tennis Abstract qui a tracé le match, Halep a gagné six points de plus dans les rallyes nécessitant moins de trois points et a semblé être constant du côté des coups droits malgré les neuf vainqueurs. Au service, son deuxième service a été plus efficace dans le match: sur le pourcentage, les échanges ont été plus courts que lors de la deuxième livraison de Stephens.

Halep a terminé sa sixième participation au tableau principal du tournoi avec une sixième victoire d’affilée contre l’Américaine qui devait encore attendre sa première victoire contre un n ° 1 mondial actuel. Les Roumains ont battu Pavlyuchenkova au deuxième tour lors d’un match d’un peu plus de trois heures.

Ensuite, elle est revenue pour remporter son deuxième match de la journée contre Venus Williams et atteindre son neuvième quart de finale de la saison. Elle a frappé 19 gagnants et seulement 12 erreurs non forcées pour battre la numéro 6 Garcia et sceller sa cinquième victoire dans le Top 10 de 2018, en éliminant Barty en demi-finale.

En finale, elle a amélioré son record de victoires et de défaites 10-27 contre le top 3, battant le numéro 3 Stephens, qui avait atteint sa première finale de la Coupe Rogers. La finaliste de Roland-Garros a débuté sa campagne avec une victoire au second tour sur Abanda et a permis à Suárez Navarro de se qualifier pour la ronde 16, améliorant ainsi sa marque contre les qualifiés en 2018 à 6-1 depuis le début de la saison.

En quarts de finale, elle a remporté les cinq premiers matches du week-end pour se qualifier pour la septième victoire du Top 20 de la saison. Elle a ensuite détrôné la championne en titre Svitolina en demi-finale. Halep a pris une avance de 4-1 avant que Stephens ne trouve la fourchette avec son coup droit et a cassé le service à trois reprises pour prendre une avance de 6-5.

L’Américain a ensuite perdu deux points de set alors que Halep a forcé un bris d’égalité. Stephens semblait à nouveau au bord du premier set après avoir pris une avance de 5-1 qui devint bientôt 6-4 au jeu décisif. Mais une fois de plus, l’Américain n’a pas réussi à sceller l’accord, Halep se remettant pour remporter les quatre points suivants en 8-6.

Stephens a brillamment répondu au deuxième set alors qu’elle avait battu Halep deux fois lors des trois premiers matchs et pris une avance de 5-3. Une fois encore, elle semblait sur le point de perdre son élan, perdant trois points dans le neuvième match.

Vouloir devenir la 11e Américaine différente à remporter la Coupe Rogers à l’époque de l’Open, sur les traces de Bartkowicz (1968), Evert (1974, 1980, 1984-85), Louie (1975), DuPont (1979), Austin (1981), Navratilova (1982-83, 1989), Shriver (1987), Capriati (1991), Seles (1995-98) et Serena Williams (2001, 2011, 2013) ont réussi à prendre le deuxième set.

«Je peux dire qu’à la fin du set, j’ai un peu laissé tomber le match parce que j’étais trop fatigué. Je voulais juste économiser un peu d’énergie pour le troisième. Je savais que je vais le perdre parce que Stephens était dans le match et dominait un peu dans le deuxième set »a déclaré Halep.

“Je pense évidemment que, il y a un an, quand je jouais ici, j’étais classé 900 sur quelque chose. Cette semaine, j’ai 3 ans. Je pense que faire les demi-finales de l’année dernière a été formidable », a déclaré Stephens. «Alors, évidemment, faire la finale ici est encore mieux.

Je joue bien au tennis. Il n’y a rien à redire. J’espère que ça va s’améliorer. J’espère que ça continue de s’améliorer ». Elle a redonné espoir à Halep en perdant son service pour ouvrir le troisième. Stephens s’est incliné 2-2 mais a ensuite été déçu par Halep qui a cassé le service deux fois de plus pour prendre la tête.

Une prise a laissé le numéro 1 mondiale à 4-2 et elle a marqué une autre pause dans le septième match pour aller 5-2 devant quand Stephens a lenné une volée directe dans le but. Stephens a toutefois refusé d’y aller tranquillement, sauvegardant un point de match avant de marquer 5-3, puis deux autres points de match à tenir.

«Je suis fatigué pendant les matches, mais j’ai assez de rythme et assez de force musculaire pour rester là. Ensuite, je pense que le service est un peu mieux. Aussi, mon coup est plus fort. Je peux faire beaucoup plus avec ça. Avec le revers, normalement je veux juste finir quelques points.

Je pense que partout je me suis un peu amélioré », a avoué Halep lors de la conférence de presse d’après-match. «Aujourd’hui, j’ai tiré quelques coups, ce que je ne fais pas normalement, mais parce que j’étais trop fatigué. Ils allaient bien. Je sens que je suis un joueur plus fort à tous les égards cette année ».

Stephens a disputé trois points de match pour une dernière pause de service avant que Halep ne termine sa course en servant un as au point de match. «Je le voulais vraiment parce que je ne pouvais pas finir les jeux avant. À 5-4, j’ai dit que je devais servir plus grand.

Pendant le match, c’était un peu plus doux. J’ai eu un peu mal aux abdos. Il était difficile de frapper constamment. Lors du dernier match, je voulais juste frapper, alors j’ai eu la chance de frapper un as au point de match ». Cette victoire témoigne des efforts physiques et mentaux de Halep tout au long de la saison.

Mentalement, ça va. J’ai vraiment commencé à profiter davantage du temps sur le terrain. Je suis plus détendu. Je ne pense plus au résultat »a-t-elle révélé. “Peut-être que c’est pourquoi je suis capable de gagner des matchs”.

Share This